Une nouvelle vision du thème astral

  • Astrologie et psychologie
  • 02 Octobre 2019
  • Aucun commentaire

Il existe différentes manières de considérer un thème astral.L’une des plus courantes est de le considérer comme l’expression céleste de la destinée humaine. C’est-à-dire que la carte du Ciel fait état à l’avance des principales étapes de la vie de la personne : ses bonheurs, ses malheurs etc…  En ce sens, il devient possible de faire de la prédiction car l’avenir de l’Homme est déjà écrit. Cette vision recéle une part de fatalité non négligeable, fatalité avec laquelle le porteur du thème doit composer…

L’autre manière de voir un thème est de le voir comme un potentiel d’énergie reçu à la naissance, qui ne dit pas ce que le porteur va faire de ses énergies. En clair, on pourrait dire que notre thème va nous poser une question, mais il ne nous donne pas la réponse... Cette réponse, c’est au cœur de l’Homme qu’elle réside, proche de sa liberté fondamentale, de son intelligence et de sa conscience. 

Jung disait à ce propos : « Le sens de mon existence est que la vie me pose une question. Ou inversement, je suis moi-même une question posée au monde et je dois fournir ma réponse… sinon j’en suis réduit à la réponse que me donnera le monde »

Ce qui peut rappeler ce parallèle entre le travail sur soi et la quête héroïque. En effet, il faut avoir l’âme d’un héros, ou peut-être d’un aventurier pour oser poser d’autres réponses que celles toute faites. Par réponses toutes faites, j’entends celles dictées par l’égo, par le conditionnement familial, sociétal, par celles issues également de la réactivité plus que de la conscience profonde. En ce sens, il y a quelque chose d’héroïque dans le fait d’aller au-delà de soi-même. Car c’est bien ce que nous demande la Vie : d’aller constamment « au-delà »…

Pour reprendre un vocabulaire alchimique, on pourrait considérer le thème comme notre matière première, notre Materia Prima. C’est à dire «  ce qui nous est donné à la naissance »,  le « don d’incarnation », la situation Initiale. La Matière qu’il va nous falloir transformer, encore et encore, malaxer, assouplir, aimer aussi pour en extraire l’Or. Le thème de naissance symbolise ce avec quoi nous arrivons. Il ne dit pas jusqu’où nous allons amener ce potentiel de pure énergie. Il ne dit pas vers quelle sublimation nous allons amener cette « glaise première ».

Pour en revenir à l’astrologie, je vous invite donc à ne jamais vous laisser « abattre » par une quelconque fatalité, par une interprétation négative de votre thème.  

La réponse, c’est toujours vous qui la donnerez. Et cette réponse, il ne tient qu’à vous de la faire rimer avec le mot liberté.